Nouveau traitement contre le varroa

Mis à jour : il y a 6 jours

Par le Docteur Eliza CAUIA, Directeur de Recherche à l’ICDA, l’institut Roumain de Recherche sur l’Apiculture.


La nouvelle procédure que nous avons développée vise à combattre le varroa (Varroa destructor) dans les cellules de couvain operculées, qui regroupent jusqu’a 50 à 90% de la population totale de varroa pendant la saison apicole.


La plupart des traitements anti-varroa existants s’attaquent aux varroas adultes sur les abeilles, qui sont alors dans une phase phorétique avec les abeilles adultes. Notre traitement se concentre sur les varroas dans leurs phases de développement, y compris la phase de reproduction, lorsqu’il sont à l'intérieur des cellules de couvains operculées.


LES AVANTAGES DE CE TRAITEMENT

Cette approche d’un traitement du varroa sur couvain operculé et non sur les abeilles adultes présentent de nombreux avantages comparé aux méthodes existantes.


En premier lieu, intervenir à ce stade permet à la fois de contrarier le cycle de développement du varroa, tout en protégeant les abeilles dès la phase larvaire. Le couvain peut ainsi se développer sainement sans effets délétères dus aux varroas dans la cellule.


En second lieu, grâce à l’utilisation d’une formule basée sur des acides organiques volatiles, il n’y a pas d’impact du traitement sur la ruche dans son ensemble, ce qui contribue à la bonne santé générale de la colonie, et à la qualité des produits de la ruche.


La clé de succès de cette nouvelle méthode est l’utilisation de l’opercule de la cellule de couvain - qui par nature protège le varroa à l'intérieur et diminue l’efficacité des traitements systémiques appliqués à l’ensemble de la colonie - en tant que support même du traitement spécifique. L’opercule absorbe les substances, particulièrement volatiles, du traitement. Les substances actives sont ainsi transférées à l'intérieur de la cellule de couvain à un dosage idéal qui permet de tuer les varroas sans affecter le couvain, qui est dans sa phase inactive de métamorphose.


Cette procédure est simple, économique et peut être utilisée par toutes les catégories d’apiculteurs à tout moment de la saison active.

Pour faciliter l’usage de cette méthode et pour assurer une application sans danger et rapide, nous avons développé du matériel spécifique que nous présenterons prochainement.


**Précisions suite à vos questions :

  • Un seul cadre par ruche suffit pour le traitement, c'est donc une méthode peut être mise en place même quand on a de gros ruchers. Choisissez les cadres de jeunes couvains les plus remplis.

  • L'acide formique s'achète en magasin spécialisé d'apiculture

  • Nous avons utilisé un mélange avec des plantes dans cette vidéo mais l'acide formique 65% que l'on trouve dans le commerce marche aussi bien.

  • Pour la fréquence, il est recommandé de le faire avant l'hivernage. (Attention de ne pas sortir le cadre de couvains quand il fait trop froid). Si il y a toujours du varroa vous pouvez de nouveau traiter au début du printemps

Nous remercions le Docteur Eliza CAUIA ainsi que le Docteur Adrian Siceanu et toute l'équipe de ICDA pour leur formidable travail de recherche.

Site internet ICDA http://www.icdapicultura.com/




Vous souhaitez suivre l'état de santé de vos ruches à distance ? Alerte dépopulation, alerte essaimage, alerte frelon, etc... Pour tester la porte connectée Drompy cliquez ici


4,864 vues
Contact

Vous souhaitez en savoir plus sur la porte connectée Drompy ? 

N'hésitez pas à nous contacter !

 

France

logo french tech.png

Nom *

E-mail *

Sujet

Message

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

© 2020. Créé par Drompy